Home A la une Asphyxie par monoxyde de carbone : 177 décès en une année
A la une - National - depuis 4 semaines

Asphyxie par monoxyde de carbone : 177 décès en une année

177  décès, dont 32 depuis le 1er janvier 2020, ont été enregistrés suite à des intoxications au monoxyde de carbone (Co), à travers le territoire national, a révélé, ce lundi 20 janvier à Alger, le colonel Farouk Achour, directeur de l’Information et des Statistiques à la Direction générale de la Protection civile.
S’exprimant lors d’une journée de sensibilisation destinée aux représentants des médias, le colonel Achour a déploré la tendance haussière des décès liés à l’inhalation du monoxyde de carbone (Co), lesquels sont passés de 100 cas en 2018 à 145 en 2019, alors que le nombre des personnes secourues a été de 1849 en 2018 contre 2324 en 2019 et 336 depuis le début de la nouvelle année à ce jour.
Ce triste constat est expliqué « essentiellement par le non-respect des mesures de sécurité obligatoires », a-t-il souligné, citant notamment le manque de ventilation du domicile, la non-conformité à la règlementation en matière de fabrication des appareils de chauffage ainsi que l’utilisation d’autres non conçus pour cet usage.
Ceci, a ajouté le même responsable, en plus du non recours à des spécialistes en installation des appareils en question et le non respect de l’obligation de leur entretien « régulier », également par un personnel qualifié, avant d’observer que ces fréquents accidents sont « évitables » et qu’ils surviennent de manière « disparate » à travers le territoire national.
Pour endiguer les accidents « multiformes » liés à la saison hivernale, la direction générale de la Protection civile a initié, depuis le 18 novembre dernier, une nouvelle campagne de sensibilisation nationale visant à « inculquer la culture de la prévention au sein de la famille, en mettant l’accent sur la femme au foyer », a-t-il indiqué.
Cette campagne d’information, a poursuivi le colonel Achour, s’appuiera comme à l’accoutumée sur tous les supports médiatiques et de communication existants, dont les réseaux sociaux et la messagerie téléphonique, l’enjeu étant de  » sauver des vies ».
R.E

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

Tentative de 10 candidats à l’émigration clandestine au large de Mostaganem

Une tentative de 10 candidats à l’émigration clandestine au large de la mer a été mi…