Home A la une Biden est contraint d’annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental
A la une - Monde - 1 mars 2021

Biden est contraint d’annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental

Le président américain Joe Biden annulera la décision de son prédécesseur concernant la reconnaissance de la prétendue souveraineté marocaine sur le Sahara occidental et finira par mettre en application le plan de paix de James Baker proposé en 2003, prédit le chercheur marocain Ali El Alaoui.

« L’administration américaine est aujourd’hui dans l’obligation de reconnaître que la solution démocratique au Sahara occidental n’est pas uniquement nécessaire, mais elle est aussi inévitable », estime le chercheur cité par le site sahraoui Sumoud reprenant un passage d’une tribune de l’auteur publiée dans le journal de l’entité sioniste, Haaretz.

Selon le chercheur, la nouvelle réalité géostratégique impose aux Etats-Unis de revoir leur politique dans la région du Maghreb, précisant que la tenue d’un référendum pour l’autodétermination du peuple sahraoui reste la meilleure solution. Le plan de paix de James Baker, ancien envoyé du Secrétaire général de l’ONU auquel devrait revenir les Etats-Unis, rappelle l’auteur, prévoit précisément la mise en place de mécanismes permettant d’organiser le référendum d’autodétermination dans les meilleurs délais.

« Biden est, avant tout, un homme pragmatique mais il considère également les droits de l’Homme comme une priorité pour la politique extérieure américaine rejoignant les positions de Bernie Sanders (sénateur démocrate), l’un des plus fervents défenseurs des droits du peuple sahraoui », note El Alaoui.

Check Also

Ramadhan: Ooredoo présente ses vœux au peuple algérien

A l’occasion du mois sacré de Ramadhan, Ooredoo, entreprise citoyenne par excellence, prés…