Home A la une Coronavirus : Plaidoyer pour l’ouverture de structures spéciales de santé
A la une - National - 1 semaine ago

Coronavirus : Plaidoyer pour l’ouverture de structures spéciales de santé

Le président du Syndicat national des Praticiens de la Santé publique (SNPSP), Dr Lyés Merabet, a plaidé, mardi à Alger, pour l’ouverture de structures de santé exclusivement dédiées à la Covid-19 et l’exploitation d’autres en dehors du secteur, insistant sur le « renforcement » des moyens de protection des professionnels de la santé.

« Il y a lieu de revoir plus sérieusement et plus rapidement la manière de prendre en charge l’évolution de la pandémie du Coronavirus, à travers l’ouverture de structures hospitalières spécialement dédiées à la Covid-19.

Actuellement, tous les services affichent complets,  y compris en soins intensifs où nous avons du mal à placer les malades », a déclaré Dr Merabet, sur les ondes de la Radio nationale.

En sus de consacrer des structures de santé à la prise en charge de cette pandémie, ce dernier a réitéré son appel pour « l’exploitation d’autres espaces », en dehors du secteur de la santé, citant l’exemple du Palais des

Expositions (Safex) à Alger, tout en préconisant également des « lieux de confinement » des personnes contaminées afin de les « isoler » du reste de la population et « casser ainsi la chaîne de transmissions ».

« Nous pouvons aller rapidement dans ce sens, tant que nous avons les moyens et le temps », a-t-il recommandé, rappelant les expériences positives menées par certains pays étrangers au début de l’apparition de la pandémie mondiale.

Tout en soulignant que cette mesure assurerait « en même temps, un confinement pour le personnel de la santé », Dr. Merabet a ajouté que cette option permettrait également « la prise en charge des autres besoins en soins et que les contaminations en hausse au Coronavirus ne cessent de greffer ».

« Il y a une instruction pour dégager d’autres structures en dehors des hôpitaux, comme les polycliniques, afin de les consacrer à la prise en charge du Coronavirus. Cela n’est pas suffisant en raison de la saturation de ces structures et ne fera que compliquer le travail des professionnels de la santé, tout en pénalisant les malades », a-t-il expliqué.

Tout en regrettant des « demi-mesures qui ne répondent pas convenablement aux besoins », il a, par ailleurs, déploré « l’absence du concours des citoyens » dans la lutte contre la propagation du virus, en raison du non-respect des mesures-barrières sans cesse recommandées, appelant ces derniers à « déclarer obligatoirement » leur positivité éventuelle dans leur entourage.

Check Also

Coronavirus : 1025 nouveaux cas et 20 décès en 24 h

Mille vingt-cinq (1025) nouveaux cas confirmés de Coronavirus, 642 guérisons et 20 décès o…