Home A la une Djerad donne le coup d’envoi des épreuves du BEM de Blida
A la une - National - 7 septembre 2020

Djerad donne le coup d’envoi des épreuves du BEM de Blida

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a donné, lundi à partir de Blida, le coup d’envoi des épreuves du Brevet de l’enseignement moyen (BEM), pour l’année scolaire 2019/2020. M. Djerad a procédé à l’ouverture des plis contenant les copies de l’épreuve de langue arabe au centre d’examen du lycée « El Fath » du chef-lieu de Blida, où il s’est enquis des conditions d’examen des candidats, qui se déroulent, cette année, dans une conjoncture sanitaire « exceptionnelle » due à la pandémie du nouveau coronavirus.

Le Premier ministre a rappelé que « Blida a été la première wilaya touchée par cette pandémie, a laquelle l’État a fait face avec toute la vigueur requise », affirmant qu’il était « personnellement présent sur le terrain, depuis le 30 mars ».

« Dieu merci la situation s’est améliorée à l’échelle nationale », a-t-il ajouté, observant que « même si la wilaya continue a enregistrer certains chiffres, il n’en demeure pas moins qu’il y’a une grande amélioration grâce à la sensibilisation des citoyens, d’une prise de conscience collective, et d’une forte solidarité nationale avec la wilaya de Blida dès le début. Et ce, grâce également au travail de qualité accompli par les autorités publiques. Nous sommes arrivés progressivement à la maîtrise de la situation », a souligné le Premier ministre.

Mais « La vigilance reste de mise », a-t-il poursuivi, soutenant que « nous avons accompli ce travail pour protéger nos enfants et nos élèves. Et nous sommes sur la bonne voie, jusqu’a ce que la vie reprenne son cours normal », a-t-il assuré. Près de 2.100 candidats ayant obtenu une moyenne de moins de 10, et repartis sur 60 centres d’examens, se sont présentés à ces épreuves dans la wilaya de Blida.

A l’échelle nationale, le nombre de candidats aux épreuves du BEM est de plus de 669.379 élèves, répartis sur 2.556 centres de déroulement et supervisés par 163.900 encadreurs, selon les chiffres fournis par le ministère de l’Éducation nationale. Le nombre d’élèves scolarisés concernés par cette session est de 645.798, dont 345.136 filles et 300.662 garçons, contre 23.581 candidats libres.

Pour rappel, la décision de cette session « facultative » a été prise par le Premier ministre suite à sa consultation avec le président de la République, en juin dernier concernant le Brevet de l’Enseignement moyen pour l’année scolaire 2019/2020. Suite à quoi il a émis des instructions stipulant que « Le BEM est facultatif en ce sens où, pour les élèves scolarisés, il n’est plus un diplôme nécessaire pour le passage en classe supérieure. Ce passage se faisant avec une moyenne de deux (2) trimestres, avec une moyenne de 9 sur 20 ».

Toutefois, « les élèves n’ayant pas atteint la moyenne de 9 sur 20 ont la possibilité de passer le diplôme de BEM dont la note sera prise en compte pour leur passage en année supérieure », est-il précisé. Pour les candidats non scolarisés, « le diplôme du BEM leur est nécessaire comme unique possibilité pour l’accès à toute formation professionnelle supérieure ». Les épreuves du BEM se dérouleront du 7 au 9 du mois en cours, et les résultats seront annoncés à la fin du même mois.

Laisser un commentaire

Check Also

L’ENTMV lance en novembre une ligne maritime de fret roulant reliant Alger à Marseille

L’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV, Algérie-Ferries) a…