Home A la une Graves violations des droits de l’Homme à Laâyoune et Boujdour occupées
A la une - Monde - 25 novembre 2020

Graves violations des droits de l’Homme à Laâyoune et Boujdour occupées

La machine de répression militaire marocaine continue de cibler les enfants du peuple sahraoui dans les territoires occupés, alliant intimidation, embargo et harcèlement, comme en témoigne l’enfant Hayat Moulai Ahmed Cidia (Aldia), victime de ces pratiques exercées par les responsables de son école et du centre de police à Laâyoune, indiquent des rapports sahraouis sur les droits de l’Homme.

A Boujdour occupée, la répression par l’occupant marocain bat son plein et cible même les foyers des sahraouis, en limitant leur déplacement et en interdisant à la population solidaire de leur rendre visite, dans une image très expressive des hostilités que manifestent le régime marocain contre des civils désarmés sur leur territoires occupés, rapportent des médias sahraouis.

Les domiciles des activistes pour les droits des Sahraouis, pour ne citer que Fatma Mohamed El-Hafedh, Sultana Sid Ibrahim Khaya, et Hamdi Mohamed Habadi, sont à présents placés sous embargo et encerclés depuis quelques jours déjà par des éléments de l’armée marocaine en tenue officielle et en civil.

Une panoplie de photos et de vidéos a été relayée sur les réseaux sociaux pour mettre au grand jour cet embargo ou encore l’hystérie affichée par les forces d’occupation qui s’emploient à encercler les domiciles des militants et interdire tout contact avec les citoyens solidaires.

A noter que de nombreux citoyens ont été interdits de rendre visite à la militante Sultana Khaya, dont les membres de la famille continuent à souffrir des blessures qu’ils ont subies suite à une attaque brutale par les forces ennemies, et interdits de se rapprocher de Fatma Mohamed El-Hafedh, traitée par la police marocaine avec provocation et humiliation.

Check Also

Galaxy Buds Pro: Un son épique pour chaque moment

Samsung Electronics a annoncé le lancement de sa nouvelle génération d’oreillettes: les Ga…