Home National Justice: Forte interaction avec la plateforme du parquet électronique
National - 2 semaines ago

Justice: Forte interaction avec la plateforme du parquet électronique

La Direction générale de la modernisation de la justice a relevé, mercredi, la forte interaction des citoyens avec la nouvelle plateforme numérique « parquet électronique », lancée mardi, pour l’introduction de plaintes ou de requêtes par voie électronique et le suivi de leur processus de traitement.

Lors de la présentation d’un exposé détaillé sur la plateforme du « parquet électronique », le Directeur général de la modernisation de la justice, Kamel Bernou, a fait savoir que ce nouveau service avait suscité « une forte interaction » des citoyens intéressés par l’introduction électronique de plaintes ou de requêtes, ajoutant que « le nombre de ces plaintes a atteint, après quelques heures du lancement de la plateforme, près de 50 demandes ».

Pour lever ce « défi », le même responsable a souligné qu’il a été procédé à la formation, par visioconférence, des fonctionnaires concernés par le traitement des plaintes et des requêtes des citoyens via cette plateforme.

« La plateforme accessible via le site électronique du ministère de la Justice, est parfaitement adaptée pour recevoir un grand nombre de plaintes et de requêtes et éviter les problèmes et pannes techniques courants », a-t-il soutenu.

Parmi les objectifs visés par cette plateforme électronique, « épargner le déplacement aux citoyens » notamment en cette crise sanitaire marquée par la propagation du nouveau coronavirus (covid-19). Une interface facile a été conçue, à cet effet, pour faciliter la tâche aux usagers tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays.

A signaler que la plateforme « Parquet électronique » est dédiée aux personnes physiques ou morales (Administrations, établissements, sociétés privées et associations) pouvant désormais introduire des plaintes ou des requêtes devant le parquet, à distance.


Cette plainte/requête est automatiquement transférée au représentant du parquet (le procureur de la République au niveau du tribunal ou le procureur général au niveau de la Cour) qui prendra les mesures appropriées et donnera suite à cet égard.

Le plaignant est informé du cours de sa plainte/requête et des mesures prises ou nécessaires à prendre, via la plateforme « Parquet électronique » et aussi, via un SMS et/ou sa boîte de messagerie électronique.

Pour ce faire, le concerné doit renseigner le formulaire d’enregistrement à distance d’une plainte/requête avec un ensemble d’informations personnelles sur son identité complète, son adresse de résidence et son numéro de téléphone portable, en plus de préciser le type et le contenu de sa plainte/requête avec possibilité de télécharger des pièces justificatives.

Pour rappel, cette nouvelle plateforme s’inscrit dans le cadre de la poursuite du développement et de l’amélioration de la qualité des services prodigués aux citoyens et aux ressortissants algériens établis à l’étranger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Guermit et Darouiche écroués, mandat d’arrêt à l’encontre du général Belksir pour « haute trahison »

Le juge d’instruction militaire de Blida a mis en détention provisoire l’adjud…