Home A la une L’Afrique du Sud renouvelle son soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination
A la une - Monde - 2 semaines ago

L’Afrique du Sud renouvelle son soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination

L’Afrique du Sud a renouvelé mercredi son soutien au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance, réaffirmant la pleine responsabilité de l’ONU et de ses différentes instances vis-à-vis de cette question, indique l’Agence de presse sahraouie (SPS).

Citée par SPS, l’ambassadrice et représentante permanente de l’Afrique du Sud auprès de l’Office des Nations-Unies à Genève, Mme Nozipho Joyce Mxakato-Diseko a affirmé, lors d’une audience accordée à Oubbi Bouchraya Bachir, représentant du front Polisario en Europe et à l’UE, que « la décolonisation au Sahara Occidental est un impératif historique. A l’instar de l’Afrique du Sud qui jouit aujourd’hui de la liberté, la victoire du peuple sahraoui n’est qu’une question de temps ».

Après avoir évoqué avec l’ambassadrice sud-africaine les derniers développements de la question sahraouie « sur tous les fronts », M. Bouchraya a estimé que « l’incapacité de l’ONU à réaliser un progrès, au niveau de ses différentes instances à New York et à Genève, est une preuve indéniable de l’absence de volonté chez le Conseil de sécurité et le Conseil international des droits de l’Homme en vue de booster le processus de règlement et d’éviter à la région les répercussions de nouveaux dérapages et d’une nouvelle confrontation, provoqués par l’intransigeance marocaine ».

Le diplomate a présenté, au nom du peuple sahraoui, ses remerciements, à l’Afrique du Sud pour ses positions solidaires constantes envers la question sahraouie et le rôle central des missions diplomatiques sud-africaines à New York, à Genève et dans d’autres villes, en vue de plaider la cause sahraouie et réaffirmer la responsabilité juridique de l’ONU dans le processus d’autodétermination du peuple sahraoui, à travers l’organisation d’un référendum libre et transparent, étant la seule voie pour définir le statut définitif du territoire ».

L’audience qui s’est déroulée en présence de Mme Omeima Abdeslam, représentante du front Polisario en Suisse, s’inscrit dans le cadre de la visite qu’effectue l’ambassadeur Oubbi Bouchraya Bachir en Suisse pour rencontrer les responsables d’organisations internationales à Genève et « préparer les prochaines échéances avec les missions diplomatiques amies et les organisations de la société civile », rappelle SPS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Guermit et Darouiche écroués, mandat d’arrêt à l’encontre du général Belksir pour « haute trahison »

Le juge d’instruction militaire de Blida a mis en détention provisoire l’adjud…