Home Culture Le « Hirak » au festival du cinéma de Berlin
Culture - 21 février 2020

Le « Hirak » au festival du cinéma de Berlin

Le long métrage documentaire « Nardjes A., Une journée de la vie d’une militante algérienne » du réalisateur algéro-brésilien Karim Aïnouz sera projeté à la 70e Berlinale, Festival international du film de Berlin, qui s’ouvre jeudi soir dans la capitale allemande, annoncent les organisateurs sur leur site Internet.

Présenté en avant-première mondiale dans la section « Panorama » (hors compétition), ce film aborde le « Hirak » pacifique des algériens à travers le quotidien d’une militante dans les rues d’Alger.Le « Hirak », qui souffle sa première bougie, est né le 22 février 2019 par la volonté de millions d’Algériens sortis dans les rues manifester leur rejet d’un cinquième mandat de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika et réclamer un Etat démocratique, fondé sur le droit, bannissant la corruption et consacrant la souveraineté du peuple algérien.

D’une durée de 80mn, « Nardjes A. , Une journée de la vie d’une militante algérienne » est une coproduction entre l’Algérie, l’Allemagne, le Brésil, la France et le Qatar.

Né en 1966 au Brésil, Karim Aïnouz a produit et réalisé une quinzaine de films dont « Le ciel de Suely », « La falaise argentée », « La vie invisible d’Euridice Gusmao » primé en 2019 au Festival de Cannes dans la catégorie « un certain regard ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

Djerad insiste sur l’impératif de lutte contre la spéculation

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a insiste, lundi à Tipasa, sur l’impératif de la lu…