Home A la une Les efforts de l’Etat pour promouvoir les droits de la femme « nécessitent » une contribution « qualitative » des différents partenaires
A la une - Politique - 7 mars 2021

Les efforts de l’Etat pour promouvoir les droits de la femme « nécessitent » une contribution « qualitative » des différents partenaires

Le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer a affirmé, dimanche, que les efforts de l’Etat visant à promouvoir les droits de la femme « nécessitent une contribution qualitative » des différents partenaires, ce qui contribuera à effacer « l’image stéréotypée », conçue par des mentalités étrangères à l’Islam.

Dans un message de félicitations adressé aux femmes algériennes, à l’occasion de la journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars, M. Belhimer a souligné que les droits acquis en faveur de la femme algérienne « sont à même de contribuer à la promotion de son rôle au sein de la société et d’effacer l’image stéréotypée, conçue par des mentalités étrangères aux préceptes de l’Islam qui prône la justice et la tolérance envers la femme ».

Les efforts de l’Etat visant à promouvoir et à développer les droits de la femme « nécessitent une contribution qualitative des partenaires comme la société civile, notamment dans les régions où certaines pratiques négatives continuent à priver les femmes de leurs droits », a-t-il soutenu.

Et d’ajouter: « la femme algérienne à l’instar des autres femmes du monde célèbre le 8 mars la journée internationale de la femme, à la lumière de nouveaux acquis traduisant la forte volonté politique de conforter les droits de la femme dans divers domaines ».

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a salué « la conscience politique et la bravoure dont a fait preuve la femme algérienne lors de l’élan national historique et pacifique pour défendre le pays, aux côtés de son frère l’homme, dans le cadre du processus de changement pacifique et démocratique pour l’édification de la nouvelle République où elle bénéficiera de tous ses droits, y compris l’accès aux postes de responsabilité et à la prise de décisions », a indiqué M. Belhimer.

Check Also

SAMU : reprise de l’activité habituelle

Le Service d’aide médicale urgente (SAMU) d’Alger a repris sa mission première de tr…