Home A la une Production du « Sputnik V » en Algérie :Saidal aura l’exclusivité
A la une - National - 3 semaines ago

Production du « Sputnik V » en Algérie :Saidal aura l’exclusivité

La production du vaccin anti-Covid19 se fera en partenariat avec la Russie pour une fabrication locale du « Sputnik V », a affirmé samedi à Alger le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, précisant que la production sera assurée exclusivement par le groupe pharmaceutique public « Saidal ».
« Le Fonds russe d’investissement direct (RDIF) qui exploite la commercialisation du vaccin russe « Sputnik V » développé par l’Institut de recherche d’épidémiologie et de microbiologie (Gamaleya), avait déjà fixé, depuis trois mois, certains pays disposant de capacités pour la production de ce vaccin, dont l’Algérie pour la région Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord) » , a indiqué M. Benbahmed dans une déclaration à l’APS, rappelant que la demande mondiale croissante sur les vaccins poussent les pays fabricants à délocaliser la production pour répondre à la demande mondiale.
« Nous avons de notre côté répondu il y a dix jours favorablement à ce choix », a fait savoir le ministre pour qui, cette décision « a été prise après plusieurs concertations entre le ministère de l’Industrie pharmaceutique et l’Agence nationale des produits pharmaceutiques (ANPP) et experts de Russie, représentant le RDIF et l’Institut Gamaleya ».
« Des concertations au termes desquelles, une plateforme technique nous a été fournie, comprenant les données techniques indispensables à la fabrication du vaccin et qui sont à l’étude actuellement entre les experts algériens et leurs homologues russes, à l’effet de déterminer les étapes de production, ainsi que les moyens matériels et humaines devant être mis en place, dans le but de lancer la production locale du vaccin », a ajouté le ministre.
A ce titre,  » le partenariat se fera entre le RDIF et le Groupe pharmaceutique public ‘Saidal’ qui a été choisi exclusivement pour la production de ce vaccin, et ce au vu des moyens techniques et humains dont il dispose », a précisé le ministre qui affirme que Saidal possède les capacités de production du vaccin à partir de la matière première qui sera fournie par la partie russe.
Les deux parties, russe et algérienne, veulent produire la matière première en Algérie, ce qui fera de ce vaccin, un produit 100% local, a fait savoir le ministre.
Pour ce faire, ce partenariat algéro-russe sera fera en deux étapes. La 1e est  » la production locale à partir de la matière première devant être  fournie par la partie russe, ensuite la production de la matière première en Algérie, puis la production locale de ce vaccin dans son entier », a expliqué M. Benbahmed qui note que  » la production de la matière première grâce à la technique biotechnologie, sera une première en Algérie et dans le continent africain ».
L’Algérie a été choisie pour le transfert de cette technologie et la production du vaccin, car étant un pays ami de longue date et un partenaire économique de la Russie, a expliqué le ministre.

Check Also

Algérie Télécom double le débit de la connexion Internet

Algérie Télécom a entamé une opération de tests techniques préalablement au basculement, q…