Home A la une Tebboune veut revoir les modes de gouvernance
A la une - Politique - 6 février 2020

Tebboune veut revoir les modes de gouvernance

Le Plan d’action du Gouvernement, adopté jeudi lors de la réunion du Conseil des ministres, a mis en avant l’urgence de procéder à une révision profonde des modes de gouvernance et de concevoir de nouvelles règles afin de mener à bien les politiques de développement.
« Le Plan d’action du Gouvernement, qui puise sa référence des engagements du président de la République, met en avant l’urgence de procéder à une révision profonde des modes de gouvernance et de concevoir de nouvelles règles afin de mener à bien les politiques de développement et d’insuffler une dynamique interactive », a noté le communiqué ayant sanctionné les travaux de la réunion extraordinaire du Conseil des ministres présidé par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.
A ce propos, il est préconisé l’adoption de plusieurs mécanismes, essentiellement la réforme du système électoral, l’opérationnalisation de mécanismes innovants de réforme financière et fiscale et l’assurance des opérateurs économiques les plus affectés par les choix inappropriés en matière de gestion des affaires économiques.
Le Plan focalise sur « la triptyque d’un renouvellement économique basé sur la sécurité alimentaire, la transition énergétique et l’économie numérique ».
Le Gouvernement veille également, selon son Plan d’action, à la mise en place d’une cartographie nationale d’investissement à travers l’ouverture de nouveaux espaces dédiés au foncier industriel, particulièrement dans les Hauts Plateaux et le Sud.
Concernant le développement humain et social, le Plan d’action du Gouvernement accorde, notamment, une grande importance à ce volet à la faveur d’un programme intégré pour la réforme et le redressement des systèmes de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de la Formation et l’Enseignement professionnels.
Il s’agit également de promouvoir les secteurs de la Santé et de la Culture, de soutenir le sport et l’éducation physique à tous les niveaux, d’adopter une politique d’augmentation du pouvoir d’achat et de prise en charge des catégories vulnérables et d’accorder la priorité en matière d’accès au logement aux citoyens à revenu limité et l’intérêt aux régions enclavées ne disposant pas des services essentiels.
Dans le cadre de la consolidation de l’Etat de droit et de la promotion de la pratique de la démocratie réelle, le Gouvernement œuvrera à garantir la liberté de réunion et de manifestation pacifique et à soutenir la presse et les médias dans l’exercice de leur activité dans le cadre de la liberté, du professionnalisme et du sens de responsabilité et de l’éthique, outre la régulation de la presse électronique et de la publicité.
Le Gouvernement s’emploie à la réunion de toutes les conditions à même de permettre à la femme d’occuper la place qui lui sied sur la scène politique et dans les postes de responsabilité et de réaliser son autonomie.